Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/06/2013

INTERVIEW DE DADOU

Festival de BD de Sète les 15 et 16 juin, plage du Lido, Sète


Interview de Dadou, auteur de Nicollin et caricaturiste dans le journal Midi-Libre

 

Derbier jour.jpg

 

Vous qui êtes sétois, pensez-vous qu'un festival de BD manquait sur Sète?

Sète a été le berceau de  beaucoup d'artistes qui ont marqué leur temps comme Brassens, Valéry (Paul pas François),Agnès Varda, Les frères DiRosa, Combas et bien d'autres.  Sète est  une ville qui met en avant l'art par la création de divers festivals : la musique , la photo , la poésie...et maintenant la bande dessinée. C'est une excellente initiative car les sétois ont une sensibilité par rapport au dessin mais surtout la principale activité à Sète est de rire. La programmation étant en partie de la bd d’humour, l'ambiance devrait être au rendez-vous.


 Vous n'étiez pas présent lors de la première édition, quels échos en avez-vous eu?

Je devais venir mais le bouclage du tome 2 des aventures de Nicollin m'en a empêché. Les amis auteurs présents m'en ont dit que du bien , en mettant en avant cette proximité avec le public qui est rare . De plus , le fait d'être sur la plage et de mélanger dédicaces et activités sportives est une excellente idée, ça change de la routine des festivals bd. Je trouve que c'est à l'image de Sète, ville où on se prend pas au sérieux , où tout le monde parle avec tout le monde. Ca va bien avec le monde de la bd où les auteurs sont en majorité simples et accessibles. Si c'est pas le cas pour certains auteurs , il faudra vite qu'ils se mettent au diapason car les sétois savent vite te faire descendre de ton piédestal ...mais toujours avec humour.


 

Vous êtes caricaturiste pour le journal Midi-Libre et auteur de BD. Ferez-vous un jour un recueil de vos meilleures caricatures?

Midi libre Sète est le premier support à m'avoir fait confiance en la personne de François Charcelay (ancien rédac chef) , c'était en octobre 2006. J'aimerais beaucoup sortir un recueil car c'est vraiment le début de ma carrière et au fil des années on voit l'évolution de mon trait et de mon humour. Puis les lecteurs  me le demandent aussi . Ayant fait plus de 350 dessins pour Midi Libre , ça pourrait faire un bouquin sympa.

 


Pourquoi avoir décidé de faire une BD sur Nicollin?

Parce que je suis né et j'ai grandi à Montpellier , que j'ai commencé le foot à l'âge de 4 ans , et que la passion pour ce sport et pour le MHSC ne m'ont jamais lâché.Quand j'étais dessinateur dans les fanzines pendant mes études , je prenais un plaisir fou à dessiner ma ville.  En 2011 , j'ai commencé à  dessiner des gags autour de mes souvenirs de l'histoire du club , puis je me suis rapidement rendu compte que le personnage central et omniprésent de mes histoires étaient Louis Nicollin. De là, un ami éditeur m'a dit qu'il était près à l'éditer. Je n'avais pas de scénario, je n'avais jamais fait de bd et je l'ai faite en 2 mois et demi (texte et dessins). Au fur et à mesure que je la réalisais , je me suis aperçu en fait que c'est une bd qu'inconsciemment j'avais en moi depuis longtemps . Pour preuve , la dernière histoire dessinée pour le tome 1 est un gag que j'avais fait à 17 ans et qui mettaient déjà en scène Nicollin et Frêche (gag maillot couleurs tramway)

Mais j'ai surtout fait cette bd pour rendre hommage à Louis Nicollin , pour tout ce qu'il a fait pour le sport montpelliérain et pour notre région dans différents domaines. Parce que c'est une personnalité hors du commun comme on en fait plus , donc je voulais l'immortaliser en bd. Ensuite j'en avais marre de l'image mal caricaturée qu'en avait fait les médias nationaux , le réduisant qu'à ces coups de gueule et son langage fleuri.Alors que Nicollin , avant la grande gueule c'est un coeur que beaucoup de président de clubs, de politiquesou d' hommes d'affaires  n'ont pas ou plus.  Enfin, je me demandais comment personne n'y avait pensé avant moi , alors avant que ce soit fait par un autre (et mal ) , je me suis empressé de la faire. Comme pour préserver un monument en fait avant qu'il soit dégradé.

 


Comment aborde t-on un travail sur un tel personnage?

 Pour le tome 1 je me suis replongé dans ses déclarations dans la presse que je remettais en situation, ainsi que dans l'histoire du club. Je voulais que le lecteur retrouve non seulement le personnage, les anecdotes et les moments qui l'ont marqué mais aussi je voulais que dans les bulles , on retrouve le sud . D'où par moment ce parler sudiste . La difficulté était, mis-à-part être drôle, était de bien restituer l'univers de Nicollin , ( son entourage ) car ce sont des seconds rôles magnifiques .Après pour le personnage de Nicollin, il fallait qu'il soit encore plus incontrôlable que dans la réalité (c'est dire).

Pour le tome 2 , je l'ai abordé différemment car j'étais attendu par les fans (pour le 1 j'en avais pas c'était plus tranquille) . Je ne voulais surtout pas les décevoir . La difficulté du 2 était non seulement de faire rire mais aussi de re raconter les moments de joie qu'ont connu les montpelliérains avec le titre de champion de France. Et je peux vous dire que c'est plus facile de faire rire quand ça se passe mal que quand tt va bien. C'est pour ça que je suis assez optimiste pour la drôlerie du  n°3.

 

Connaissez-vous personnellement Nicollin?

Je ne le connaissais pas pour le n°1. On s'est rencontré la première fois le 1er septembre 2011 au mas St Gabriel,.J'étais venu avec mon éditeur pour lui présenter le projet et lui demander son accord. J'en étais à la moitié de la bd. Les pages présentées étaient en n et blanc, seule une était en couleur. Il était représentait avec Frêche en cure vétu d'un string de cure. Ca la fait marrer et il m'a laissé carte blanche. Ce qui a de sympa c'est que dès qu'on s'est rencontré on a accroché. Depuis on est devenu amis proches et il ne se passe pas une semaine sans qu'on soit en contact. Avec le recul, je me dis que lors de notre 1ère rencontre il a du me prendre pour un fou car non seulement je suis arrivé avec une bd sur lui mais aussi en partant je lui ai annoncé qu'à la fin de la saison on serait champions de France. C'était le 1er septembre 2011, en mai 2012 on était sacré champions de France.


Quelle autre figure héraultaise vous inspire pour un album BD?

Frêche revient souvent dans mes dessins de presse. Ensuite les personnalités de la région sont souvent représentées comme Rémi Gaillard, François Commeinhes, Hélène Mandroux, JP Moure...Ce qui ont fait l'actu dans le Languedoc ont tous été au moins une fois caricaturés. Pour un album de Bd, si je dois m'attaquer à une figure héraultaise ce sera quelqu'un qui a marqué l'histoire de notre région . Après qui , je vous laisse deviner, je peux juste vous dire qu'il est présent dans les 2 premiers Nicollin. 

 


Quels sont vos projets BD pour 2014?

Pout 2014, j'en ai mais je ne sais pas encore par lequel commencer, j'ai pas encore pris ma décision. Je préfère terminer le 3ème tome de Nicollin qui sortira courant novembre 2013 . Comme je fais les dessins et le scénario/dialogues de mes bd, je ne peux me permettre dans faire plusieurs par an. J'alterne bd et dessins pour la presse et la télé (Eurosport) donc en ce qui concerne la bd je vais prendre les projets les uns après les autres. 2014 sera une année chargée pour moi sur le plan de l'actualité (coupe du Monde au Brésil oblige). Donc je ne peux rien vous annoncer pour le moment.  Mais vous serez les premiers au courant.

 

Nicollin 1.jpg

 

Bicollin 2.jpg


 

 


20:09 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Elle sent le Sud cette interview. Vous ne trouvez pas???

Écrit par : Paul-Emmanuel | 11/06/2013

Une suite de l'avis de rocco
Ça serai pas mal.

Écrit par : Yannick | 12/06/2013

Les commentaires sont fermés.