Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/06/2013

Interview de Philippe Mouret

Festival de BD de Sète les15 et 16 juin, plage du Lido Sète

Interview de Philippe Mouret, auteur du Temps de cendres et Hispnola.


 

Vous étiez présent l'an dernier au festival. Pourquoi avoir accepté de revenir cette année?
 
Plusieurs raisons m'ont incité à accepter sans hésiter l'invitation du festival de Sète. D'abord l'excellente expérience de l'année dernière et le plaisir de pouvoir dédicacer les pieds dans le sable, en regardant la mer. L'ambiance amicale et bon enfant de ce rendez-vous. l'occasion, toujours agréable de discuter avec des auteurs...
 
En plus d'être scénariste BD vous avez donné des cours de BD. Pouvez vous nous parler de cette expérience? 

J'ai donné des cours de BD pendant trois ans, en faculté des Lettres, à Montpellier. C'est une des plus belles expériences que j'ai pu vivre. C'est un réel plaisir de pouvoir transmettre une connaissance ouverte et variée de la bande dessinée. car si elle est de plus en plus reconnue, la BD demeure encore trop souvent enseignée par un petit cénacle intello. je pense qu'il faut savoir ouvrir la BD, parler des mangas, des Comic's, de Disney... j'ai le souvenir d'une intello (dans un jury pour un prix de BD auquel nous participions tous les deux), qui m'avait opposé come argument à l'encontre d'une BD : "mais ce sont des cases, avec du blanc autour"... "Ben oui... un peu comme Tintin, quoi !" avais-je répondu. pendant trois ans, j'ai essayé de proposer aux étudiants d'être curieux, de partir dans tous les sens...
 
Vous êtes aussi journaliste à Midi-Libre. Comment se porte la BD dans la région LR? On arrive à comptabiliser les fans de BD?

Je n'ai aucune idée du nombre de fans de BD dans la région, ni en France, ni dans le monde. ce qui est sur c'est que les BD se vendent plutôt bien, enfin surtout les mangas et les grands classiques. Ce sont les meilleures ventes de livres, chaque année, tous genres confondus (romans, essais, bios, BD, etc).
Les libraires sont sans aucun doute mieux armés pour savoir si le marché reste porteur malgré la crise. Sinon dans Midi Libre, j'essaie de soutenir la BD, avec des critiques hebdomadaires et des articles plus soutenus lorsque j'en ai l'occasion.
 
Quels sont vos prochains projets BD?

Je travaille depuis pas mal de temps avec Devig, un dessinateur toulousain qui réalise la série Scott Leblanc chez Casterman sur un scénario de Philippe Gellück et qui a aussi signé "Le croiseur fantôme", toujours chez Casterman. Cela fait longtemps que nous avons envie de travailler ensemble sur un projet concret et j'espère que cela va se réaliser, car depuis mes albums avec Fabrice Meddour, je n'ai plus rien fait, à part des articles et une participation à un livre scolaire allemand, pour enseigner le français aux écoliers d'Outre-Rhin.
 
 

Commentaires

Combien il y a t-il de fans de BD dans la région? Ben on le voit sur les festivals: des milliers...

Écrit par : Anthony | 03/06/2013

Les commentaires sont fermés.