Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2013

LISTE DES AUTEURS ET PLAN POUR VENIR

Diapositive1.JPG


Diapositive1.JPG

Conférence de presse

Photos de la conférence de presse du 30 mai 2013 à la Caisse d'Epargne LR.

 

L'affiche a été dévoilée ainsi que la liste des auteurs. C'était aussi l'occasion de présenter quelques planches de Fane. L'exposition a lieu jusqu'au 13 juin à La Caisse d'Epargne de la rue Honoret Euzet à Sète.

Voici quelques photos de la conférence de presse:

 

DSCF1909.JPG

 

DSCF1894.JPG

 

2013-05-30 19.05.40.jpg

 

2013-05-30 18.58.19.jpg

 

2013-05-30 19.03.46.jpg

Affiche du festival:

 

affiche-bd-palge-2013---final--bd.jpg

 

Grand Merci à Fane pour cette affiche !et à la CE de nous avoir permis d'organiser cette conférence de presse !!

INTERVIEW DE JUAN

Festival de BD de Sète les 15 et 16 juin 2013 sur la plage du Lido de Sète.

Interview de Juan, déssinateur BD et enseignant. Auteur de Paddock, Guide des chats...

 

Diapositive1.JPG

Vous étiez déjà présent l'an dernier sur le festival. Pourquoi avoir à nouveau accepté l'invitation cette année?

 

L''Edition 2012 fut un moment très agréable, malgré une météo pas forcément clémente, tant pour ce qui est de l'accueil qui nous fut réservé par l'équipe que pour la rencontre avec les lecteurs, sans oublier les auteurs présents qui sont, pour certains, des amis de longue date . Alors, bien évidemment,  je me réjouis de remettre ça cette année...surtout qu'en ayant déplacé la manifestation à mi-Juin,  nous avons toutes les chances de profiter d'une météo de rêve !

Le petit "plus " de votre festival, de mon point de vue, est l'organisation de rencontres avec le public au-delà même de la dédicace proprement dite. Il est vraiment agréable de sortir de l'habituelle relation du "j'aime beaucoup ce que vous faîtes" (même si c'est très plaisant!) en partageant le repas et la pétanque (pour le "biche-volley", je ne suis pas encore physiquement au top, mais j'y travaille!). Les lecteurs sont nos partenaires,; sans eux, pas d'album !

 

Quelles nouveautés allez-vous nous présenter cette année?

 

J'ai été un peu "feignasse" cette année (mais ce n'est pas que de ma faute !!!) et je ne viens qu'avec un seul album , "le Guide des Chats", réalisé avec Jacky Goupil au scénario, album qui n'est plus vraiment une nouveauté puisqu'il est sorti en Octobre 2012.

 Mais je dédicacerai avec plaisir tous mes autres albums !

 

Vous exercez le métier de dessinateur de Bande-Dessinée, mais aussi celui d'enseignant en cinéma d'Animation dans une Ecole professionnelle. Pourquoi ne pas choisir  clairement de vous consacrer à l'une ou l'autre de ces professions ?

 

  C'est une question qui m'est souvent posée !  

La première chose qui vient à l'esprit est bien évidemment que la BD ne "nourrit pas son homme", et qu'il faut donc une activité complémentaire pour boucler les fins de mois. Ce n'est pas forcément faux, mais à y regarder de plus près, si le temps mis à profit de l'enseignement l'était à celui de la Bd, les revenus seraient approximativement les mêmes ! 

  En fait, j'ai passé une vingtaine d'années à oeuvrer dans le domaine du Cinéma d'Animation , à différents postes, et j'ai réellement adoré ce métier. Mais, depuis les délocalisations massives, il est devenu difficile de l'exercer dans des conditions satisfaisantes (rythmes de productions insoutenables pour qui veut garder une vie familiale de qualité , j'en passe , et des meilleures !) d'autant plus que j'avais déjà, au moment où j'ai choisi "d'arrêter les frais", commencé à enseigner, notamment au Danemark ainsi qu'à Angoulème ...

Continuer à enseigner dans cette branche me permet de rester en lien avec ce premier amour professionnel, et de transmettre cette passion qui est la mienne aux jeunes générations...(les termes peuvent paraître un brin pompeux, mais ces jeunes gens ont pour la plupart 30 ans de moins que moi, alors...)

   Je dispense des cours , notamment de Story-board, mais mon champ d'action s'étend bien au-delà car les étudiants doivent, pour valider leur cursus, réaliser, de A jusqu'à Z, un film en 3ème année. Du coup, je supervise, au sein l'équipe pédagogique qui regroupe chaque spécialité, une bonne partie des aspects de cette production, de la mise en scène au montage, en passant par les recherches graphiques et l'animation proprement dite . 

   Au-delà du fait que je perpétue ainsi la pratique  de la réalisation de films et du travail en équipe que j'ai adoré si longtemps, je trouve extrêmement nourrissant de côtoyer ces jeunes gens et jeunes filles, qui font preuve d'un enthousiasme très communicatif, et d'une capacité à s'investir qui me rappelle celle qui fut la mienne à leur âge. Leur passion, leur  ouverture d'esprit et leur puissance de travail, sans lesquels on ne peut se consacrer à ces métiers si exigeants, rendent mes journées en leur compagnie particulièrement agréables et enrichissantes...car, en effet , si je leur apporte mon expérience dans ces métiers auxquels ils se destinent, eux, de leur côté, m'apportent leur pratique de ce monde moderne, nourri aux nouvelles technologies, monde auquel je suis parfois si étranger, en bon grizzli que je suis. Ils me permettent de rester "connecté", en quelque sorte.

  Je suis d'ailleurs très heureux lorsque, et cela est très fréquent, mes anciens étudiants me donnent de leurs nouvelles, me demandent encore des conseils, ou passent simplement nous voir à l'école, juste histoire de nous dire où ils en sont de leurs parcours professionnel. Je suis très fier de les voir avancer dans la vie en partie grâce à ce qu'ils ont appris auprès de mes collègues et moi-même. Ce sont un peu mes "petits", dispersés partout dans le monde...et ils commencent à être bien nombreux, après dix ans d'enseignement, à raison d'une trentaine de diplômés par an !!!

   Vous comprendrez qu'il m'est bien difficile, quand bien même j'adore mon métier de dessinateur de Bd , d'imaginer laisser de côté cette partie de ma vie professionnelle. 

   Sans oublier le fait que, nous autres, auteurs de Bd, sommes censés passer le plus clair de notre temps isolés dans nos ateliers. Je trouve donc un certain équilibre dans cette cohabitation entre ces deux métiers qui semblent si opposés.

 

Cette année le festival comptera plus d'auteurs, plus de nouveaux talents, 3 expositions, de nombreux ateliers (dont 1 atelier cerf-volant), plus de sport avec les auteurs (on prévoit même du paddle). Que pensez-vous de cette évolution?

 

L'avantage des Festivals est de nous faire sortir de nos grottes...euh, de nos ateliers. Alors, plus on peut y rencontrer de monde, et mieux c'est !

En ce qui me concerne, j'avoue que je ne prends pas souvent le temps de voir les expos;   je suis un peu lent en dédicace, alors je finis souvent après toulmonde ...et ensuite, il est l'heure du repas...et il n'est pas rare que j'arrive trop tard pour l'apéro. D'ailleurs, il y a une photo de l'édition 2012 corroborant ce que je viens vous dire, photo qui montre qu'une âme charitable m'avait apporté un verre de rosé à ma table de dédicace !...je précise que je n'ai bu que ce verre-là !

 Mais promis, si je n'ai pas de lecteurs à satisfaire, je ferai un petit tour aux expos .

 Cela étant dit, et pour redevenir sérieux  c'est incontestablement un plus pour le public, qui peut ainsi diversifier les activités et découvrir le travail des auteurs d'une autre façon qu'en faisant la queue aux tables.

Quant au sport, je m'entraîne avec assiduité pour ces Olympiades, (j'ai même installé un banc de muscu dans mon atelier et j'ai regonflé les pneus de mon vélo, c'est vous dire si je suis motivé !)  mais je serai , je le crains, certainement encore un peu en deçà de mes capacités....en tout cas , celles d'il y a 20 ans !!! Mais, encore une fois, si j'ai des lecteurs qui patientent (on peut rêver !), je me sacrifierai pour eux et je ferai l'impasse sur les challenge sportifs. Un auteur se doit à son public...et puis ce sera peut-être un peu fatiguant , tout ce sport, non ?

 

Fane, l'un des parrains de cette édition, est l'auteur de l'affiche. Elle n'a pas encore été présentée mais, selon vous, qu'as pu imaginer Fane ?

 

Connaissant 'Fane, il y aura certainement des roues quelque part...surtout que vous avez un triporteur comme emblème . J'ai hâte de voir !