Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2012

INTERVIEW DE CHRISTIAN GINE

1 - Pourquoi avoir accepté de participer au festival de Sète, premiére édition?

Je suis sétois depuis plus de 18 ans, je n'ai donc pas un trajet important à effectuer pour participer à ce 1er festival. Cela dit, il me semblait opportun d'aider la personne qui tentait la création d'une animation de ce média qui prend de plus en plus d'importance dans notre vie quotidienne.


2 - Vous qui connaissez bien le milieu de la BD et la ville de Sète, savez vous pourquoi il n'y a jamais eu de festival de BD à Sète?

J'ai bien un début de réponse, mais je me garderai bien de l'exposer ici.


3 - Qu'attendez vous de ce festival?

J'ai des dizaines et des dizaines de festivals depuis mes débuts, à présent mis à part la rencontre avec des amis......


4 - Pouvez vous nous décrire votre univers artistique?

Oh!!! Il suffit de parcourir mes albums, tout est là, enfin presque !!!


5 - Avez vous déjà travailler avec l'un des auteurs présents sur ce festival?

Non aucun.

6- La série "les boucliers de mars" dont vous êtes le dessinateur a été scenarisé par Gilles Chaillet , malheureusement disparu récemment.
On sent une parfaite harmonie entre le scenario très abouti de Gilles Chaillet et votre trait élégant et précis parfaitement au service de l'histoire et très précisément documenté .

Un troisième tome est prévu qui doit etre la fin de la trilogie ... le scénario était -il déjà achevé ou bien allez vous le scenariser?

Nous nous connaissions depuis plus de trente ans, il était mon ami très proche.
Gilles était un véritable spécialiste de la Rome antique et n'avait rien à envier aux historiens et archéologues de cette période.
Donc, sachant que j'arrêtais mes différentes séries, il m'a tout naturellement proposé de travailler sur les "BOUCLIERS". Il va s'en dire que ses qualités de conteur, son exigence du détail authentique ainsi que son énorme documentation m'ont beaucoup aidé dans la réalisation de cette fresque.
Je n'ai pas la même passion du récit historique, mais il a su au fil du temps me communiquer un peu de son savoir, ce qui m'a permit de me sentir un peu plus à l'aise dans cet exercice.
Effectivement, je suis actuellement penché sur ce troisième tome qui achève cette aventure. Rassurez-vous, Gilles était un homme très prévoyant.
Tout était déjà écrit depuis longtemps.
Voyez comme il était prévoyant, il avait couché les grandes lignes non pas d'un deuxième cycle mais d'une seconde histoire qui achèverait définitivement cette série.
Cela dit cette dernière histoire sera montée et scénarisée par sa veuve Chantal Chaillet.


Les commentaires sont fermés.